Home » Emile Zola by Edmond Lepelletier
Emile Zola Edmond Lepelletier

Emile Zola

Edmond Lepelletier

Published July 3rd 2013
ISBN : 9781490912882
Paperback
114 pages
Enter the sum

 About the Book 

Emile Zola est ne a Paris. Doit-il etre classe parmi les Parisiens veritables, les autochtones, les Parisiens qui sont de Paris, comme les natifs de Marseille sont des Marseillais? Oui et non. Reponse ambigue, mais exacte. Il convient dabord deMoreEmile Zola est ne a Paris. Doit-il etre classe parmi les Parisiens veritables, les autochtones, les Parisiens qui sont de Paris, comme les natifs de Marseille sont des Marseillais? Oui et non. Reponse ambigue, mais exacte. Il convient dabord de constater que la localite ou sest produit le fait de la naissance, lorsquil est accidentel, du aux hasards dun voyage ou dun sejour professionnel et temporaire, na, pour la biographie dun homme celebre, quun interet secondaire. Victor Hugo est ne Bisontin, Paul Verlaine Messin, par suite des garnisons paternelles. Leur existence et leur uvre furent completement independantes de ces berceaux fortuits. Toute fois, la gloriole locale se mele a linvestigation biographique, pour preciser le coin du sol, ou apparut a la vie le petit etre destine a recevoir la qualification de grand homme. Cette rivalite municipale nest pas nouvelle. Sept villes de lHellade se disputerent lhonneur davoir abrite Homere enfant. Ces bourgades avaient dailleurs laisse limmortel aede, sans toit et sans pain, errer dans les tenebres de la cecite, tant quil vecut. De nos jours, la chose se passe souvent ainsi, et ce nest quapres la mort du poete, de lartiste, de linventeur, dedaignes, parfois molestes, que les concitoyens de lillustre enfant se preoccupent de rechercher, sur les registres de la paroisse ou de la mairie, la preuve de la maternite communale, longtemps negligee. Un reflet de la gloire du compatriote aureole se repand sur les fronts les plus obscurs de la petite ville. Cette parente locale fournit le pretexte a des ceremonies, accompagnees de harangues et de banquets inauguratifs, que preside un ministre, remplace souvent par un juvenile attache, ayant le devoir dapporter, dans la poche de son habit, rubans et medailles, ce qui est le motif vrai du zele des organisateurs de lapotheose.